Affaire Rifford : Akéron aurait-il menti ?

Comme beaucoup de wikipédiens, j’ai suivi la passionnante affaire Rifford. Le personnage, qui a commis de nombreux abus sous sa précédente identité Maitreidmry, a accusé Akéron peu avant son bannissement de lui avoir envoyé un mail sous une fausse identité dans le but de récupérer à son insu des données techniques.

Cette accusation était très grave et j’estime que nous n’avons aucun crédit à accorder aux paroles d’un banni. Néanmoins, j’ai été pris d’un doute tant Akéron et Elfix ont été flous quant à la méthode de récupération des données. Et si Rifford disait tout de même la vérité ?

Les arbitres ont statué sur une requête de Scoopfinder à ce sujet :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_Wikip%C3%A9dia:Comit%C3%A9_d%27arbitrage/Coordination#Questionnement_sur_l.27affaire_Rifford_:_la_fin_justifie-t-elle_les_moyens_.3F

S’ils restent très implicites dans leurs propos, la phrase :

Obtenir hors de Wikipédia des informations personnelles contre le gré des personnes visées et à leur insu n’a rien à voir avec le rôle dévolu aux CU par la politique de confidentialité et nous semble de nature à nuire à la confiance que la communauté dans son ensemble doit pouvoir porter au groupe des CU.

me conduit à penser qu’Akéron a utilisé une méthode pour le moins contestable pour récupérer les données techniques qui ont confondu Rifford. Si les arbitres n’ont pas répondu à l’interrogation de Pic-Sou, qui est sans doute celle de nombreux d’entre nous, je reste avec un goût très amer concernant les méthodes d’Akéron. Utiliser une fausse identité pour récupérer les données techniques d’un individu à son insu est complètement inadmissible !

JMT

Le consensus, mythe ou réalité ?

Un petit billet sur un marronnier bien connu des Wikipédiens : la notion de consensus.

Je lisais avant-hier sur le bistro :

Malgré ce qui est écrit, le consensus n’existe pas sur Wikipédia et encore moins sur les PàS. [Guil2027]

Et un peu plus loin :

En pratique, sur Wikipédia, le consensus est estimé atteint lorsqu’il y a environ deux tiers des avis dans un sens donné. [Jules78120]

Cette réflexion est intéressante, la notion de consensus variant pour les uns et pour les autres de la notion de majorité à celle d’unanimité, en passant par les fameux deux tiers.

Que peut-on décemment dire à un nouveau qui voit sa page tout juste créée être proposée en PàS et qui découvre le principe du débat communautaire ? La sempiternelle phrase comme quoi on dépose des avis et non des votes, alors que la procédure induit elle-même une idée de vote en numérotant les avis ?

Chacun le sait, seul le résultat comptable à l’issue des 15 jours de vote (oui je risque le mot) fait foi, même si certains se risquent parfois courageusement à une clôture par arguments (mais qui leur retombe très vite dessus après un wikidrame inévitable). Un avis bien argumenté sera toujours éclipsé par des avis contraires plus bancaux mais plus nombreux. Le consensus est bien loin…

JMT